Interview de Blanche Monah

la-cage-doree-862894-250-400Blanche Monah a publié son premier livre en dark romance « La cage dorée » en décembre dernier. La toile lui a offert un très joli accueil. Retrouvez la chronique de Claire, ici

Puis, « Des étoiles à l’infini » a vu le jour en janvier. Une romance New Adult qui est dans ma pile à lire.

Retour sur son parcours.

– Depuis combien de temps écrivez-vous ?

J’ai écrit ma première histoire en 6e, une nouvelle qui s’est peu à peu étoffée en roman. Je n’ai plus arrêté depuis !

– Où puisez-vous l’inspiration ?

Dans mes lectures, et dans mon âme sombre et torturée, lol. Et également dans mes rêves. Je sais, ça peut sembler étrange, mais il m’arrive de me réveiller avec des idées de roman, très détaillées parfois.

– Votre roman « La cage dorée » a fait couler beaucoup d’encre, pouvez-vous nous décrire ce roman en quelques mots ou phrases ?

La présentation que j’en ai faite est très parlante, je crois, donc je vais la remettre : « Vous n’avez jamais lu un roman tel que celui-ci. Noir, et rempli d’espoir. Violent, mais tendre. Par moments limite insoutenable, et à d’autres touchant. C’est l’histoire de deux amours qui s’affrontent. L’un destructeur, malsain et illégitime. L’autre rédempteur. Lequel des deux gagnera ? »

C’est une histoire extrêmement sombre. Seul le personnage de Phénix y donne de la lumière. Certaines personnes n’arrivent pas à aller jusqu’au bout, tant certaines scènes sont éprouvantes, et trouvent le roman trop malsain. Il n’est pas fait pour tout le monde. Certains adorent, d’autres détestent. 

– Avez-vous peur d’être catalogué en Dark romance ?

Non, d’une part parce que j’écris des choses très différentes, et d’autre part, parce qu’effectivement, j’ai écrit et j’écrirai encore de la Dark (avec une définition très large de ce genre, parce que j’écris d’abord le roman que j’ai en tête, et puis seulement par la suite, je tente de le faire rentrer dans une case). 

– Ensuite vous avez publié « Des étoiles à l’infini », une romance New Adult plus douce, pourquoi avoir changé de style? Quel accueil a t-il reçu par le public?

J’ai changé de style pour Des Etoiles à l’Infini parce que j’avais besoin de légèreté et de douceur, après l’épreuve qu’a été l’écriture de la Cage Dorée, et aussi pour montrer que j’étais capable d’écrire autre chose que des romans glauques et malsains. Ça a plutôt bien fonctionné, je crois, Des Etoiles à l’Infini a très bien marché, il va d’ailleurs être publié chez City éditions, dans leur collection Eden, en juin, en édition papier. J’ai eu beaucoup de retours très positifs sur ce 2e roman.

– Pourquoi avoir choisi l’auto-édition ?

J’ai choisi l’auto-édition, parce que trouver un éditeur qui ait l’audace de publier la Cage Dorée, ce n’était pas gagné d’avance ! J’ai reçu quelques propositions depuis, que j’ai déclinées car elles ne m’intéressaient pas suffisamment. Et comme je l’ai écrit plus haut, Des étoiles à l’Infini a été repérée par une maison d’édition que j’apprécie et qui m’a proposé de le sortir en librairie. Là, j’ai dit oui !

– Travailles-vous sur un nouveau projet ?

En effet, j’écris actuellement une romance érotic-fantasy (oui, encore un nouveau genre !), La Sorcière Maudite, qui avance très vite et que je devrais publier prochainement. Pour ceux et celles qui seraient curieux, les trois premiers chapitres sont d’ores et déjà sur mon blog auteur.

– Où aurons-nous la chance de te croiser cette année?

Je n’ai rien de prévu pour le moment.

– Quels conseils donneriez-vous aux auteurs débutants?

D’être exigeants vis-à-vis d’eux-mêmes. De remettre cent fois leur ouvrage sur le métier, s’il le faut, jusqu’à ce qu’ils soient satisfaits. De ne pas trop écouter les autres, et de persévérer. Notre style évolue avec le temps. Quand je relis mes anciens écrits, je suis horrifiée !

Merci d’avoir pris le temps de me répondre.

Carole

Bonus : La sorcière maudite à paraître le 31 mars 2017.

la-sorciere-maudite-904694-250-400Tout les sépare. Markh est un noble seigneur, membre du tout-puissant Conseil des mages. Serena est une pauvre magicienne victime d’une terrible malédiction. Récemment orpheline de mère, elle est à la recherche de son père. En arrivant dans la capitale du pays, elle est prise pour une sorcière noire et arrêtée. On la jette en prison, où elle est destinée à servir de cobaye dans les expériences que mène Markh sur les origines de la magie. Entre le geôlier et sa prisonnière, c’est un duel à mort qui se prépare. Sauf si le désir et l’amour s’en mêlent…

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s