Autoédition VS Maison d’édition

Lorsqu’un auteur a mis le point final à son texte, que celui-ci a été lu, relu et re-relu par les bêtas, et corrigé au moins autant de fois, arrive enfin l’épineux sujet de l’édition. Qui sera en charge de la publication du prochain best-seller ? Fut un temps où la question ne se posait pas : on cherchait une maison d’édition, et puis c’est tout. L’autoédition était réservée aux « mauvais » qui ne passaient pas les barrières des comités de lecture. Aujourd’hui cependant, les choses ont évolué, et l’on trouve de plus en plus d’auteurs qui font le choix, éclairé et conscient, de l’autoédition, sans parfois même tenter leur chance auprès des maisons d’édition.

Mais ce choix est-il si simple ? Petit tour d’horizon des pour et des contres…

(Remarque : je ne parlerai pas ici de cette monstrueuse arnaque que constituent les maisons d’édition participatives ou à compte d’auteur).

Lire la suite

Non, l’orthographe ne sert pas « à rien » !

Bonjour à tous,

Régulièrement, sur les forums, blogs ou réseaux sociaux, je vois des lecteurs se faire allumer après avoir osé critiquer tel ou tel texte bourré de fautes d’orthographe. Et les fans de s’insurger à grand renfort de « on s’en fout des fautes, c’est l’histoire qui compte », ou bien encore de « marre de ces emmerdeurs » (si, si, je vous jure, je l’ai lu).

Alors ce soir, rien que pour vous, voici le coup de gueule d’une « emmerdeuse ». Lire la suite