Nanie

Bonjour, moi c‘est Nanie. J’aime lire depuis toujours… Même avant de savoir lire, je regardais la bibliothèque de ma maman et j’étais impressionnée par tous ces livres. Bon en grandissant, je me suis rendu compte que la bibliothèque n’était pas si grande que ça. Et depuis, j’ai lu, j’ai lu et j’ai ma propre bibliothèque qui est bien plus imposante que celle de mon enfance.

Qui suis-je?

Avant tout une petite lectrice sans prétentions qui adore parler bouquins & partager sa passion pour les belles histoires.

Une rêveuse qui débarque dans la trentaine, grande fan de Jane Austen, nouvelle adoratrice de dystopie et de Young Adult. Une geekette légèrement pipelette qui peut pondre une chronique de 2 pages dès qu’un livre la passionne. Une hypersensible qui collectionne les citations et qui adore bidouiller sur Photoshop… Mais aussi une grande addicte de films & séries TV, une droguée de l’ordi et d’Internet qui pourrait passer sa journée à surfer, mais avant tout la reine des procrastinatrices!

Pour en revenir à ce blog, j’ai quelques années d’expérience comme blogo-lectrice, en voici quelques dates importantes:

Avant 2011 – Quelques articles parlant de lecture sur différents blogs.
23.05.2011 Ouverture de la chaîne YT « Quand Nanie Lit »
23.06.2011 Ouverture du Blog « Quand Nanie Lit »
23.02.2012 Ouverture de la page Facebook « Quand Nanie aime & partage ».
23.06.2012 1 an du blog & concours.

01.04.2016 Ouverture du blog collaboratif « Grisham, Austen, Glines et les autres…« 
Et nous voilà en 2016, où Claire, Carole et moi-même décidons un 1er avril (et ça n’a rien d’un poisson) de démarrer l’aventure « GAG et les autres »

PORTRAIT CHINOIS LIVRESQUE

Si j’étais une boisson, je serais … un jus de fruit, multi-vitaminés si possible, pour me donner du pep’s. Mais en grande majorité, je ne bois pas, ni ne mange durant mes séances de lecture.

Si j’étais un moment de la journée, je serais … le soir. Il est rare que je lise durant la journée, je préfère largement lire bien au chaud sous la couette, même si cela grappille sur mes heures de sommeil.

Si j’étais un site littéraire, je serais … Livraddict. Le premier site où je me suis inscrite pour parler de mes lectures. Site qui m’a donné envie de lire pleins de choses, qui m’a apprit le jargon des bookaholic et qui m’a permis de partager mon addiction avec d’autres.
Si j’étais un accessoire, je serais… Ma lampe de chevet. Indispensable pour lire avant de se coucher. J’aime cette ambiance feutrée qui me permet de lire sans m’exploser les yeux.

Si j’étais un livre, je serais… Les yeux jaunes des crocodiles de Katherine Pancol. Je me suis reconnue dans pas mal de passages de ce livre.

Si j’étais une couverture, je serais …

Afficher l'image d'origine

La couleur des sentiments de Kathryn Stockett aux éditions Jacqueline Chambon

J’aime beaucoup le côté « vintage » de cette édition. Étant assez nostalgique de nature, j’aime tout ce qui se rapporte à mon passé et au passé en général. J’aurais adoré vivre à d’autres époques. Mais ce qui me correspond le plus dans cette couverture, c’est le métier de ces deux femmes, que j’ai exercé pendant un certain temps. Travaillant maintenant dans une école, je me devais de choisir cette couverture, qui s’approche au plus près de ma personnalité.

 

Si j’étais un personnage, je serais… Jane Bennet (Orgueil & Préjugés de Jane Austen) La première fois que j’ai lu ce roman, je me suis beaucoup identifiée à ce personnage en retrait, un peu naïve, qui a du mal à exprimer ses sentiments. Jane est aussi très complice avec sa sœur. Pour elle, la famille:  c’est sacré.

Si j’étais une citation, je serais… tirée du Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates de Annie Barrows & Mary Ann Shaffer.

« C’est  ce que j’aime dans la lecture. Un détail minuscule attire votre attention et vous mène à un autre livre, dans lequel vous trouvez un petit passage qui vous pousse vers un troisième livre. Cela fonctionne de manière géométrique, à l’infini, et c’est du plaisir pur.

Si j’étais un genre littéraire, je serais… le genre épistolaire. C’est un genre que j’affectionne tout particulièrement, les échanges de lettres, de cartes postales, de mails aussi… La correspondance est une activité qui se perd malheureusement. Ouvrir sa boite aux lettres et découvrir une belle enveloppe renfermant une longue lettre, ou admirer une jolie carte postale, j’adore!!!! M’exprimant plus facilement par écrit, choisir ce genre était une évidence.

Si j’étais un auteur, je serais… anonyme. Ou bien je me cacherais derrière un pseudonyme. J’aime beaucoup écrire, mais si un jour, je devais rencontrer le succès, je ne suis pas sûre que j’aimerais ça. La célébrité, quelle drôle d’idée ^^

Si j’étais une maison d’édition, je serais… France Loisirs. C’est une histoire de famille, car ma mère était abonnée, j’ai repris son abonnement par la suite. Petite, je feuilletais le catalogue dès qu’on le recevait tout les trimestres, et encore aujourd’hui, dès que je le reçois, je corne les pages, découvre les nouveautés et ajoute de nouveaux titres à ma wishlist!

 

Pourquoi Jane Austen? 

Lorsqu’il a fallu choisir un nom pour ce blog, nous avons eut l’idée d’associer les noms de nos auteurs préférés, histoire que le titre du blog ne représente assez bien. J’ai tout de suite pensé à Jane Austen et pour cause, j’aime cette auteure, tout simplement!

Lorsque j’ai découvert Jane Austen, et surtout que j’ai commencé à la lire, j’ai eu un peu peur, je l’avoue. Et oui, lire des phrases venant tout droit du 18ème siècle, ça laisse un peu perplexe. Mais une fois habituée au langage et aux tournures de phrases, c’est un vrai régal que de plonger dans ces écrits.

À première vue, ces romans pourraient être perçus comme de vulgaires romances sans grands intérêt Et ce serait une grave erreur de le penser, comme l’on fait certaines critiques, quelques siècles auparavant.

En plus d’être extrêmement douée avec les mots, Jane Austen ose dénoncer certains agissements de la haute société. C’était une gentille rebelle, qui utilisait la comédie pour parler de choses sensibles, comme par exemple la condition des femmes dans la société ou la course au mariage…

Mais ce qui ressort de l’écriture de Jane Austen, c’est avant tout une grande sensibilité, qu’elle nous fait partager aux travers de phrases sublimes, d’échanges entre ses personnages. Ses personnages sont parfois drôles, parfois méchants, certains frôlent le ridicule, mais ces héroïnes sont toujours attachantes.

 

 

Site perso, page FB, Liens vers écrits ::: A venir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s