Interview de Monica Murphy

monicamurphy

Au festival du roman féminin à Paris qui se déroulait les 12 et 13 mai 2017, j’ai eu l’immense joie de pouvoir interviewer Monica Murphy. C’est une auteur que j’apprécie particulièrement. Bon, ok, je suis archi fan et j’ai encore plein d’étoiles dans les yeux d’avoir pu lui parler. Auteur de nombreux best-sellers, elle se confie pour nous.

Lire la suite

Publicités

Interview de Sonia Eska

london-thrills-tome-1-lovefully-861560-jpgSonia, bretonne de 34 ans, a grandi sur une presqu’île de la Côte de Granit Rose. Après ses années lycée, elle s’exile au pays de l’Union Jack, et tombe sous le charme de la capitale, d’où son inspiration pour sa première saga. Aujourd’hui, elle est une maman comblée et une femme amoureuse, rien n’est plus important pour elle que la famille et les amis sincères. La lecture s’est refait une place dans sa vie il y a deux ans, avec M. Grey, et depuis, elle dévore les livres. Son envie d’écrire est née il y a un an et l’aventure Wattpad a commencé, depuis elle ne s’arrête plus. De merveilleuses rencontres n’ont fait qu’alimenter son désir d’écriture, portée par ses lectrices toujours plus passionnées.  Lire la suite

Interview de Danielle Guisiano

pannes-de-c-urs-881117Née à Marseille, Danielle grandit dans les collines d’Allauch, bercée par les contes fantastiques provençaux (elle fut longtemps persuadée qu’à chaque pleine lune, un loup-garou rôdait dans le village endormi…). De ces années, elle a gardé le goût des mythes et des légendes qu’elle transpose au travers de ses écrits dans un environnement plus moderne et urbain. A l’âge où les autres noircissent leur journal intime, Danielle se lance dans un premier roman, jamais finalisé, égaré au fond du grenier familial. Cependant, l’amour de l’écriture reste ancré au plus profond d’elle. C’est le Concours Hachette Black Moon (11/2011), qui sort sa nouvelle « La Robe Rouge d’Helen » de l’anonymat, primée par le jury et le vote des internautes. Sa victoire lui permet de faire une rencontre inoubliable et décisive dans son parcours d’écrivain : la connaissance de Meg Cabot qui l’encouragera fortement à poursuivre ses rêves. Lire la suite

Interview de Pascale Stephens

not-easy-tome-1-show-me-880073Tout a commencé l’été dernier. Le mois de Juillet était très calme en terme de sorties livresques et je cherchais quoi lire. Hé oui, pour une fois, ma pile à lire ne débordait pas. Je commence donc à me mettre en mode fouine sur Amazon et je tombe sur « N’est pas Cendrillon qui veut » en auto-édition. Le résumé était très alléchant, les commentaires très positifs et j’ai succombé à mon tour.
Un très gros coup de coeur et j’ai décidé d’aider du mieux que je pouvais l’auteur à se faire connaître. Une très belle amitié est née entre nous et ce roman va revoir le jour avec quelques changements sous le logo Black Moon Romance.

Lire la suite

Interview de Miley Aaron

mileyLe premier roman de Miley vient de paraitre aux éditions Erato. 

 Résumé : Il y a parfois des questions qui restent sans réponses. Il y a des types qui ont le besoin de faire du mal aux autres pour se prouver qu’ils existent.Et si de nos jours, un jeune PDG mondialement connu, bien sous tous rapport en apparence, n’était en réalité qu’un masque ?Un peu trop sadique sur les bords, il aime pousser les gens dans leurs derniers retranchements. Pourquoi toutes les jeunes femmes qui deviennent son assistante disparaissent-elles sans laisser aucune trace ? Dans ses locaux, seules ses règles comptent. Gare à celui qui les outrepasse..

– Depuis combien de temps écrivez-vous?

 

J’écris depuis l’âge de dix ans, j’en ai vingt-quatre maintenant, ce qui fait quatorze ans. J’ai commencé sur des feuilles de classeur (oui j’écrivais même pendant les heures de classe…), dans ma chambre principalement, enfermée durant des heures. Mes parents se demandaient d’ailleurs ce que je faisais. J’ai gardé l’écriture secrète pendant longtemps. Cela a commencé par des poèmes, des petits textes, puis je me suis initiée au phénomène des fanfictions (le lecteur reprend l’œuvre de son créateur, mais invente sa propre histoire, parfois en y incorporant ses propres personnages. Cela peut être sur les séries TV, saga littéraire, mangas…). Pour ma part ce fut les mangas principalement avec toujours quelques textes originaux. Cela m’a permis d’avoir des avis sur mes écrits, mais aussi de me constituer une petite fanbase. Parmi eux, certains sont même devenus des amis. Puis en 2013, j’ai sauté le pas en me lançant dans l’écriture d’ « Indomptable ».

– Où puisez-vous votre inspiration?

Je tire mon inspiration de plusieurs choses. Principalement de la musique. J’écoute de tout, même si mes artistes préférés restent Claude François, Serge Gainsbourg, Jean-Jacques Goldman, Dalida ou encore Bruel. J’écoute d’abord l’air, puis les paroles. Plusieurs fois, parfois une vingtaine de fois. Je regarde aussi les vidéos sur YouTube de concerts que ces artistes ont donnés. Je réfléchis ensuite pensant à mon histoire, mes personnages et souvent des scènes me viennent. Je me dis alors « Mais oui, c’est ça ! » et je passe à l’écriture. Cela me permet de ressentir des émotions, ensuite je choisis de les incorporer ou pas dans mon manuscrit, tout dépend de là où j’en suis rendue.

La seconde, ce sont les gens. Je suis quelqu’un de très observatrice. Discrètement, je regarde la personne et je cherche le point sensible. Vous savez, ce petit détail qui fait la différence. Et voilà, il ne me reste plus qu’à l’incorporer dans mon livre. Ce que je veux dire, c’est qu’en observant, c’est un moyen pour moi de construire des personnages réels et proches de la réalité. Laissez-moi vous donner un exemple. L’autre jour dans le bus, j’étais dans Paris, sur la ligne 92, assise non loin du chauffeur. Je l’ai observé et j’ai vu un homme passionné par son travail. Il avait dans les yeux, cette petite flamme qui vous disait « j’aime vraiment ce que je fais, je l’ai choisi, je suis passionné ». Son acharnement à vouloir offrir un agréable voyage à ses clients m’a fait penser à l’un de mes personnages, le PDG qui veut toujours créer des bus à la pointe de la technologie. Un peu comme si leurs deux flammes ne faisaient qu’une.

Et la troisième, des films, mangas ou séries TV. J’aime regarder comment sont construits les scénarios, les personnages, le déroulement de l’histoire. Je suis également très attentive aux dialogues. Je vous rassure, je regarde quand même l’épisode ! Mais toujours avec cet œil observateur. Qui sait, peut-être vais-je trouver une nouvelle idée ?

– « Indomptable » vient de paraitre, pouvez-vous nous en parler?

Lire la suite