In My (Real) Love Life – Mily Black

in-my--real--love-life-820313.jpg

HQN – 2016 – 307 pages

••••• Résumé

Le meilleur site de rencontres, c’est la vraie vie. Moi, c’est Léna et ma vie n’a rien d’une comédie romantique. Ma vie, je la passe derrière un écran. Geek ? Non, phobique. Je ne supporte pas les contacts physiques et je fuis les relations humaines. Alors, forcément, quand en plus on vit à l’ère 2.0 où on peut tout acheter et tout faire en ligne, ça n’aide pas à faire des efforts pour aller vers les autres. Pourtant, un jour, j’ai eu un « déclic » : je devais reprendre ma vie en main.

••••• Mon avis

Coup de Coeur

Avec l’interview qui hier était consacrée à cet auteur et suite à la ré-édition de ce livre, j’en profite pour vous en parler plus longuement.

La vie de Léna n’a pas été un long fleuve tranquille et son enfance lui a laissé des marques dans son comportement vis à vis des autres. Son métier de conceptrice de site web à son compte ne l’aide pas à se « sociabiliser » davantage. Un contact, un effleurement lui procurent immédiatement une crise d’angoisse. Elle se qualifie elle-même de monstre. Aidée par sa meilleure amie et la famille Cardon, Alexie, sa vie va progressivement changer et pourquoi pas trouver l’amour?

J’ai beaucoup aimé suivre Léna dans son quotidien. Le sujet traité est difficile mais Mily Black le fait de façon très subtile. Léna est très attachante et du coup j’ai dévoré le livre en quelques heures, impossible de le lâcher. Au coté d’Alexie et les amis de cette dernière, on voit Léna se métamorphoser, prendre confiance en elle. Un délicieux moment de lecture.

+++++ Ce qui m’a vraiment plu

  • la plume de Mily Black
  • le sujet traité qui n’est pas commun
  • les personnages secondaires
  • l’humour 

– – – – Ce que j’ai moins aimé

Rien à signaler.

••••• Pour conclure

Un roman très addictif que je ne peux que vous recommander.

Maudissant par avance d’avoir à repenser à toutes ces questions qui me travaillaient depuis quelques jours au sujet de mon avenir, je descendis du train juste derrière une femme à peine plus âgée que moi, accompagnée de deux enfants en bas âge. Tiens ! Voilà à quoi j’aurais pu ressembler si j’avais eu une vie normale et aucun besoin d’être suivie par un psy. J’aurais une famille et je tâcherais sans doute de ne pas répéter les erreurs de ma mère… Chose incroyablement facile dans mon cas ! Il me suffirait de prendre soin de ma famille et de faire de mes enfants ma priorité.
••••• A qui plaira ce livre ?

Aux adeptes de la romance.

Carole

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s