Run (tome 1) – Leticia Joguin-Rouxelle

Run, tome 1Something Else Editions – 2016 – version numérique

••••• Résumé

Zone 89, 2052. Marnie, 16 ans, s’enfuit de sa prison après le meurtre de son protecteur. Ne connaissant rien du monde extérieur, elle parvient quand même à s’abriter dans un camp de réfugiés où elle reprend peu à peu goût à la vie et foi en l’être humain. Mais comment vivre l’esprit tranquille lorsque le danger rôde autour de nous ? Car elle le sait, La Compagnie fera tout pour la retrouver et anéantir ses congénères… L’ère des mutants est en marche.

••••• Mon avis

Super moment de lecture

 

J’ai découvert Leticia Joguin-Rouxelle avec son premier roman, Le secret de Prespa, alors paru en autoédition (voir ma chronique ici). Comme j’avais apprécié son univers, je n’ai pas hésité à me lancer à la découverte de Run, cette fois publié par Something Else Editions.

L’histoire se situe dans le futur, au sein d’un univers à la fois fascinant et flippant. L’héroïne s’appelle Marnie et, comme nous le découvrons très vite, elle est une mutante. Prisonnière de la Compagnie, Marnie évolue dans un monde où il est très mal vu d’être différent. Lorsqu’elle s’échappe, il devient donc difficile pour elle de savoir à qui elle peut réellement faire confiance ou non.

Heureusement, Marnie trouve refuge dans un endroit où elle est plutôt bien entourée, avec des personnages sympathiques auxquels on s’attache facilement.

Ce roman se lit facilement et rapidement, peut-être même un peu trop ! J’avoue, j’aurais aimé que le livre soit plus long… (mais c’est bon signe, en fait). D’autant que le retournement de situation final m’a laissée sur une énoooorme frustration !

Il y a cependant un bémol que je suis obligée d’apporter, mais qui tient à la maison d’édition plus qu’à l’auteur : les fautes. La version numérique de Run en est bourrée (du moins lorsque je l’ai achetée) avec parfois des erreurs grossières telles que des mots manquants. Pour la maniaque que je suis, j’avoue que cela a un peu gâché ma lecture. Bien évidemment, je n’en tiens pas rigueur à l’auteur et je suis même désolée pour elle.

A présent, j’attends avec impatience de découvrir le tome 2 !

+++++ Ce qui m’a vraiment plu

L’univers créé par Leticia, dans lequel on s’immerge sans peine.

La relation Marnie-Andy, avec tous les retournements qu’elle connaît.

– – – – Ce que j’ai moins aimé

La présence de nombreuses fautes.

••••• Pour conclure

Leticia Joguin-Rouxelle nous livre ici un roman sympathique, assez jeune et dynamique, qui mêle habilement romance et fantastique.

A lui seul, Nathan représentait ce qui se rapprochait le plus d’une famille et chaque week-end le même refrain douloureux s’activait dans ma tête, je suis seule, irrémédiablement seule, il ne m’emmènera pas avec lui.

Quand il me disait au revoir, je restais là encore une fois, dans cette chambre morbide et blanchâtre sans fenêtre pour scruter l’horizon.

Comment peut-on manquer de quelque chose que l’on ne connaît pas?

••••• A qui plaira ce livre ?

Tous les amateurs des genres abordés (fantastique, romance, Young adult) devraient apprécier cette lecture.

Claire

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s