Nos séparations ▬ David Foenkinos

001457093Gallimard (Folio)- 2008 – 224 pages

••••• Résumé

Je pense à Iris qui fut importante tout de même, à Emilie aussi, à Céline bien sûr, et puis d’autres prénoms dans d’autres pénombres, mais c’est Alice, toujours Alice qui est là, immuable, avec encore des rires au-dessus de nos têtes, comme si le premier amour était une condamnation à perpétuité.  » Alice et Fritz s’aiment, et passent leur vie à se séparer. Les raisons: la cyclothymie des mouvements passionnels, les parents et les beaux-parents, le travail et les collègues, les amis d’enfance, deux Polonais comme toujours, les cheveux et les dents, une longue histoire de cravate, la jalousie, et Schopenhauer bien sûr.

••••• Mon avis

 

Super moment de lecture

J’avais très envie de retrouver la plume de cet auteur qui m’avait tellement émue par sa “Délicatesse”. J’avais aussi une certaine appréhension à relire cet auteur, par peur de ne pas être autant séduite par une autre histoire…

 

C’est l’histoire de Fritz qui tombe amoureux d’Alice, qui se sépare d’Alice, qui regrette l’absence d’Alice et qui va la reconquérir, etc… C’est l’histoire de leurs séparations, longue ou non, d’une absence d’un été à la rupture de plusieurs mois, voir des années.

Fritz fait le bilan de sa vie, nous raconte son histoire tout en se référant au futur ou du moins au présent.. enfin c’est un peu dure à expliquer…  Mais j’ai bien aimé cette façon de se projeter dans l’avenir.

Pour en revenir un peu sur les personnages, il y a Fritz, notre narrateur. Un personnage très attachant, loin d’être parfait, qui commets des erreurs, se questionne beaucoup. Même si je ne peux cautionner tout ce qu’il fait au long du roman, j’ai aimé suivre ce personnage et sa façon de penser, d’analyser les choses.

L’autre personnage emblématique de ce roman, c’est Alice. Mais là pour le coup, je n’ai pas accroché avec ce personnage. Je ne saurais dire ce qui m’a manqué pour que la magie opère mais ça n’a pas fonctionné cette fois-ci.

Contrairement à plusieurs personnages secondaires que j’ai trouvé vraiment intéressant, à commencer par Paul & Virginie. D’un certain côté, j’aurais aimé en savoir un peu plus sur eux. Mais ce court roman était basé sur un autre couple, sur deux protagonistes différents.

L’histoire, dans son ensemble, est bien amenée. On a pas le temps de s’ennuyer. Et les pages se tournent toutes seules, à mesure qu’on avance dans ce récit et qu’on veut en connaitre le dénouement.

J’ai retrouvé la plume de David Foenkinos avec grand plaisir.  Ces petits détails sans importance qui apporte toujours un petit plus à notre lecture. Des petits apartés un peu décalés et de jolis mots savamment mélangés qui donne toute cette poésie à ce roman.

 

••••• Pour conclure

Pas de coup de coeur cette fois-ci, mais de jolies retrouvailles avec les mots de David Foenkinos. Encore une fois, une histoire pleine d’humanité et de poésie.    

“ C’était peut-être cela que nous devions faire pour être heureux ensemble, colorier en noir les négations.”

••••• Anecdote

J’ai commencer la lecture de ce roman au beau milieu de la nuit, suite à une insomnie, et je n’ai pu réprimer un sourire en lisant ces quelques lignes, qui venait à point nommé ^^  

“ Je pouvais peut-être envisager une vie de héros moderne. Seuls obstacles à cet héroïsme potentiel: mes insomnies. On ne peut pas sauver l’humanité sans ses huit heures de sommeil. Tous les héros dorment bien, même d’un œil. Ils maîtrisent la nuit pendant que je compte tous les moutons du monde; pas un qui m’ait jamais sauté par-dessus la tête. Il faudrait que l’un d’entre eux rate son saut. Se faire assommer par une masse laineuse endort à coup sûr .”

   Nanie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s