Célibataire, maman et débordée – Clémence Lucas

celibataire-maman-et-debordee-871303

Autoédition – 2017 – 123 pages

••••• Résumé

À trente ans, Mélissa, vit seule avec ses jumeaux depuis que son mari l’a quittée avec pour seul avertissement un post-It laissé sur la porte du frigo. Depuis, sa vie ne tourne plus qu’autour de ses enfants, son boulot qu’elle n’aime pas et de ses amis Pierre et Emy. Jusqu’au jour où elle rencontre Matt et où sa vie change du tout au tout. Quand l’amour frappera à nouveau à sa porte, saura-t-elle rouvrir les yeux… et son cœur ?

••••• Mon avis

J’ai adoré

Tout d’abord, je tiens à remercier Clémence pour ce service presse et sa confiance.

Avec son nouveau court roman, Clémence confirme son talent. Je suis toujours aussi accro à sa plume.

Nous découvrons Melissa qui élève seule ses deux enfants depuis que son lâche d’ex l’a abandonnée, enceinte. Son emploi dans un cabinet d’assurances ne la comble plus et elle aspire à une autre carrière sans oser franchir le pas. Un client plus odieux que les autres va la faire sortir de ses gonds et l’énerver.

Malheureusement pour Melissa, la vie a décidé de mettre à nouveau cette personne sur son chemin. Au début, l’animosité sera présente mais leur situation familiale va les rapprocher. Ils ont plus de point commun qu’ils ne le pensent.

Entre les enfants et leur passé respectif, vont-ils réussir à se faire suffisamment confiance pour vivre pleinement leur histoire?  Sans compter sur le retour d’un odieux personnage qui risque de menacer leur équilibre…

Une jolie romance très agréable à découvrir. Plusieurs références au dessin animé « Peppa pig » m’ont poussée à aller regarder sur le net des extraits. Mon dieu, quelle horreur, je compatis avec tous les parents qui le subissent. 

J’ai lu ce roman en une seule fois, tellement j’étais happée par l’histoire. Les pages se tournent avec plaisir. Le point de vue est fait par celui de Mélissa et surprise à la fin, celui de Matt. J’ai vraiment apprécié d’avoir son ressenti car rien de nouveau en 2017, j’aime toujours l’alternance des p.d.v. 

Merci pour l’épilogue qui termine la lecture en beauté. Connaitre le devenir des protagonistes comme dans leur cas, un an après leur rencontre est un plus dont je ne me lasse pas.

••••• Pour conclure

Encore une réussite, félicitations.

Si Emy voulait que je sois une roue de secours pour sortir un peu le cousin de son mari, elle va être déçue car après ce repas, je ne le reverrai plus !

••••• A qui plaira ce livre ?

Aux fans de romance.

Carole

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s