Le charmant cottage d’Amelia – Abby Clements

le-charmant-cottage-d-amelia-841937

Editions Prisma – 2016 – 330 pages

••••• Résumé

Alors qu’elle s’apprête à fêter ses 30 ans, Amelia retrouve dans un tiroir une liste de souhaits qu’elle s’était promis de réaliser. Parmi ses souhaits il y avait celui de vivre à la campagne dans un cottage. Amelia et Jack son mari achètent une vieille bâtisse de charme qui nécessite d’être rénovée. Amelia ignore combien ce déménagement allait bouleverser sa vie familiale et sentimentale.

••••• Mon avis

J’ai adoré

Je tiens d’abord à remercier les éditions Prisma pour ce service presse et leur confiance.

Amélia va avoir trente ans. Le temps des changements est là. Sa liste de voeux retrouvée va l’emmener à revoir ses priorités. Adieu, la ville. Bonjour, la campagne. Seulement, elle n’avait pas prévue tous les bouleversements que cela allait engendrer. Le rêve peut rapidement tourner au cauchemar. 

Avec son mari Jack, ils vont faire le pari un peu fou de se lancer dans la rénovation de leur nouveau cottage. Les doutes vont progressivement arriver et tout remettre en cause.Les problèmes s’enchainent et fragilisent chaque jour un peu plus leur couple. En sortiront-ils indemnes?

Amélie est une jeune femme forte et courageuse qui ne baisse pas les bras. J’ai beaucoup aimé son personnage.

Jack, les circonstances l’ont rendu moins agréable. J’ai eu du mal avec ses réactions et sa lâcheté quand tout dérape.

Je me suis reconnue en Amélia surtout dans les travaux que l’on pense toujours plus simple que la réalité. 

Une histoire comme je les aime. Elle se lit toute seule. Toutefois, je reprocherais un léger manque de rebondissements qui ne gêne pas la lecture mais l’aurait rendue encore plus addictive. Comme la fin que l’on devine rapidement.

+++++ Ce qui m’a vraiment plu

  • l’histoire légère sans prises de tête
  • Une plume fluide
  • des personnages secondaires attachants

– – – – Ce que j’ai moins aimé

  • le manque d’actions
  • la fin prévisible

••••• Pour conclure

Un livre parfait pour une journée blottie dans le canapé.

Je vais vous paraître dur, alors que nous venons à peine de nous rencontrer, mais il vaudrait mieux que les êtres chers partent rapidement. Voir une des personnes qu’on aime le plus au monde disparaître peu à peu, c’est un crève-cœur.


••••• A qui plaira ce livre ?

Tout public.

Carole

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s