Les Sœurs Andreas ▬ Eleanor Brown

Afficher l'image d'origineMarabout – 2012 – 456 pages

••••• Résumé

Trois sœurs, élevées au milieu des livres par un père excentrique, obsédé par Shakespeare au point de les avoir baptisées de prénoms d’héroïnes du célèbre dramaturge, rentrent au bercail pour s’occuper de leur mère malade. Mais qu’ont véritablement en commun l’aînée si timide et casanière, la séduisante et mystérieuse cadette, et la benjamine bohème ? Pourquoi Rose ne parvient-elle pas à abandonner sa ville natale pour rejoindre son fiancé qui a décroché un poste de professeur en Angleterre ? Pourquoi Bean a-t-elle quitté si précipitamment New York pour revenir s’installer à Barnwell, la petite ville universitaire qu’elle déteste tant ? Et pourquoi Cordy réapparaît-elle soudainement après avoir erré pendant des années, enchaînant petits boulots et aventures sans lendemain ? Au cours de ce long été qu’elles passeront toutes ensemble à Barnwell, les filles Andreas découvriront que leurs sœurs, leurs parents et leur petite ville natale pourraient leur offrir bien plus qu’elles ne croient…

••••• Mon avis

 

 

Super moment de lecture

 

Ce roman commence par un prologue où les Sœurs Andreas nous donne quelques indications sur le fonctionnement de leur famille. En commençant par l’habitude étrange de leur père à citer Shakespeare à tout bout de champ!

Une passion pour l’auteur anglais qui a déteint sur ses filles, déclamant elles aussi  des sonnets de Shakespeare de temps à autre…

Ce prologue nous met dans l’ambiance et pose les bases de l’intrigue: le retour des sœurs Andreas suite à l’annonce – ou non- de la maladie de leur mère.

« Nous prétendîmes que nous revenions à la maison parce que notre mère était malade, parce que nous avions besoin d’une pause, d’une halte momentanée avant de repartir à la poursuite du Grand But suivant. « 

▬ Nous faisons la connaissance des trois sœurs au travers d’un récit “à 3 voix où  les elles semblent prendre la parole à tour de rôle ou en même temps, comme si elles nous expliquaient leurs aventures au cours d’une conversation. Ce mode de narration, assez déstabilisant au début, nous permets d’être au cœur de l’action et de découvrir le point de vue de chacune.

Suite à la présentation des personnages et de leurs situations, l’action met un peu de temps à démarrer. Certains passages ont ralenti ma lecture alors que l’histoire en elle-même est très intéressante.

Après en avoir plus appris sur chacune des sœurs mais aussi des parents Andreas et  de quelques habitants de la ville, tout s’enchaine plus rapidement et les pages se tournent d’autant plus facilement. Comment va se passer la cohabitation entre sœurs? Et surtout comment va se passer le retour chez les parents? Et comment va évoluer la maladie de leur mère?

Lisez ce livre et vous le saurez ^^

▬ Le récit en grande partie axé sur la famille Andreas ne laisse pas vraiment de place à d’autres personnes, surtout dans la première partie du livre. Mais certains personnages secondaires sont très intriguant comme le prêtre qui n’en n’a pas du tout l’air ou bien la bibliothécaire…

Les Sœurs Andreas sont toutes différentes, opposées les unes aux autres. Il y a Rose, la casanière accrochée à sa ville mais surtout à ses parents et qui gère la situation avec beaucoup (trop) d’entrain alors que son fiancé voudrait l’épouser et l’emmener voir d’autres horizons.  Bean qui vient de quitter son New York flamboyant, et sa vie de working-girl coquette, à regrets pour venir au chevet de sa mère malade… mais aussi pour échapper à quelques déconvenues. Et pour finir Cordy, la petite dernière chouchoutée par tous, très bohème qui vit sur les routes depuis des années sans penser au lendemain.

« Rose vous dira que Cordy s’est toujours sortie impunément de tout parce que s’est la plus jeune, et que c’est totalement injuste.
Bean vous dira que Cordy a toujours été la préférée parce que c’est la plus jeune, et que c’est totalement injuste.
Cordy vous dira que les deux sont vrais. »

Totalement différentes – en apparence – mais aussi complémentaires. Malgré les tentions qui existent entre elles, c’est une jolie fratrie qui est exposé dans ce livre.

Et n’oublions pas les parents! Qui font aussi le spectacle: entre une mère tête en l’air qui s’envole dans son monde et le père, fan de Shakespeare, qui a également son monde bien à lui. Ce couple à l’air excentrique, mais l’amour qui les unis est magnifique!

▬  Les Sœurs Andreas est le premier livre d’Eleanor Brown et je trouve qu’elle s’en est plutôt bien sortie, surtout au vue du sujet qu’elle traite.

Il serait très facile de tomber dans un récit larmoyant mais l’auteure à choisi d’aborder la maladie avec une certaine dose d’humour et de recul et j’ai trouvé ça très agréable. L’écriture est fluide, assez rythmé et je soupçonne l’auteure d’avoir alourdis son roman avec des descriptions pour illustré la faiblesse et la lassitude qui assaille Madame Andreas. En tout cas, c’est comme ça que je l’ai ressenti!

▬ C’est un récit de vie et j’adhère totalement à ce genre de roman. J’aime beaucoup les romans parlant de fratrie et des relations entre frères et sœurs voila pourquoi ce fut un bon moment de lecture.

+++++ Ce qui m’a vraiment plu

▬ Les citations. Aimant les citations, je trouve qu’ajouter quelques lignes d’une œuvre ajoute ce petit plus à la lecture et nous donne envie de découvrir ces œuvres citées. Oui, je sais c’est légèrement contradictoire ce que je viens d’écrire ^^

▬ Ce qui m’a plut également c’est le côté accessible de ces sœurs et des personnages en particulier: Il est facile de se reconnaitre en Rose, Bean ou Cordy ou piocher quelques traits communs avec ses 3 héroïnes.  Les thèmes abordés sont également simples et peuvent parler à tout le monde, les protagonistes se retrouvent dans des situations auquel nous pourrions tous être confronté. Le récit est construit de tel manière qu’il est facile de s’identifier à ces personnages et à leur expérience.

▬ Mais l’un des points que j’ai le plus adoré dans ce roman, c’est leur relation aux livresJe ne vous en dirais pas plus, car il faut le découvrir par soi-même, c’est assez particulier ^^

– – – – Ce que j’ai moins aimé

▬ J’ai trouvé le texte un peu trop long. Certaines descriptions n’étant pas très utile au récit au contraire, j’aurais aimé une fin un peu plus travaillé. Après avoir passé un été avec les sœurs Andreas, j’aurais bien voulu savoir plus en détails ce qu’elles devenaient. Les descriptions, dans ce cas, n’auraient pas été de trop.

Il m’a fallu un peu de temps pour m’habituer à la “narration en trio” et même si l’idée était bonne et donnait une autre dimension à cette lecture, j’aurais préféré une approche plus classique. Et pour terminer ce que j’ai moins aimé dans ce livre, ce sont toutes les allusions à Shakespeare, un peu trop à mon goût.

••••• Pour conclure

Je vous conseille de lire cette histoire familiale riche en secrets et en rebondissements. Je suis sure que vous vous reconnaitrez dans l’une des 3 sœurs ou pourquoi pas dans un peu de toutes ^^

Un joli roman sur une famille pas tout à fait comme les autres…  Si vous avez des frères et surtout des sœurs, ce livre devrait vous faire sourire ^^ Et si vous en avez pas et bien c’est le moment de faire la connaissance avec les Sœurs Andreas!

Voici un petit extrait que j’avais noté car il m’avait intrigué et me donnait envie d’en savoir plus… Après avoir terminé ma lecture, je trouve qu’il est remplit de sous entendus:

« Bean ne croyait pas le moins du monde à quoi que ce soit de même vaguement paranormal. Pourtant, depuis à peu près  une semaine, elle était la proie d’un mauvais pressentiment très curieux. Elle se réveillait le matin le ventre noué, comme si elle avait avalé une chose malfaisante qui grandissait en elle de jour en jour, et ce poids ne la quittait plus. »

••••• A qui plaira ce livre ?

Si vous aimez les récits de vie, les liens forts qui unissent une famille, une fratrie, je pense que ce roman pourrait vraiment vous plaire.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s