La fille qui voulait être Jane Austen ▬ Polly Shulman

Afficher l'image d'origineAlbin Michel  – 2010 – 277 pages

••••• Résumé

Il n’est sans doute rien de plus exaspérant pour une personne raisonnable que de se trouver attachée par l’affection et une longue proximité à une Enthousiaste.

Qui a dit que Jane Austen n’était pas rock’n’roll ?

••••• Mon avis

Mmmh, pas mal

Comme beaucoup de Janéites francophones, ce livre m’a fait de l’œil à cause de son titre accrocheur concernant Jane Austen. Le pitch de l’éditeur était également plaisant voilà pourquoi il me fallait ce livre, vous comprenez ?

▬ Dans ce roman, nous suivons Julie et sa meilleure amie Ashleigh qui a décidé d’assister à un bal dans une école pour garçons… Ashleigh est une jeune fille enthousiaste, non, elle est totalement surexcitée, une folle furieuse qui se prend de passion pour un groupe de pop un jour, idolâtre le Roi Arthur le jour suivant  et  devient une fan inconditionnelle de Jane Austen le mois d’après. Je vous laisserais le soin de découvrir jusqu’où la mène son fanatisme pour l’auteur.

▬ Bien qu’assez loin de Jane Austen et de son univers, mis à part quelques références de ci de là – enfin surtout sur son œuvre la plus connue Orgueil & Préjugés- j’ai passé un très bon moment de lecture:  à découvrir les aventures de Julie & Ashleigh. La pauvre Julie, le total opposé de son amie, à bien du mal à suivre les frasques d’Ashleigh et elles vont se retrouver dans des situations assez périlleuses. Mais comme toujours dans les contes, le prince arrive et les sauve. En l’occurrence, ce sont 2 garçons qui vont les sauver et avec lesquelles elles vont se lier d’amitié… Mais le hic c’est que l’une d’elle va tomber raide dingue d’un des garçons et tous va se compliquer. De situations cocasses en quiproquos, Julie a fort à faire dans ce roman.

▬ Même si certains passages étaient un peu trop cul-cul, même si Julie m’a semblé un peu trop naïve et qu’Ashleigh m’a parfois saoulée. C’est un roman qui se lit facilement, sans prise de tête et il arrivera peut-être à vous faire sourire.

+++++ Ce qui m’a vraiment plu

▬ La mise en page des chapitres et ces petits sous-titres accrocheurs, de quoi spéculer sur le chapitre à lire.

▬ Le déroulement de l’histoire et l’action incessante qui ne nous laisse pas une minute de repos jusqu’aux dernières pages.

– – – – Ce que j’ai moins aimé

▬ Le “titre mensonger” qui nous fait miroiter un roman sur Jane Austen, mais qui finalement ne sème que quelques allusions sur une œuvre en particulier.

▬ Le côté un peu gentillet du roman, la naïveté de certains passages, mais également la prévisibilité  de l’intrigue.

••••• Pour conclure

Une lecture parfaite pour retomber dans l’adolescence et redécouvrir les émotions des premiers émois, que vous soyez fan ou non de Jane Austen!

« – Attention, Cendrillon!
Il a ramassé mon escarpin et a fait mine de le garder.
– J’ai peut être intérêt à conserver ce soulier au cas où j’aurais besoin de te retrouver? « 

••••• A qui plaira ce livre ?

Que vous soyez fan ou non de Jane Austen. Pour les curieux et curieuses  qui aimeraient découvrir le délire de l’héroïne ^^

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s