Après toi ▬ Jojo Moyes

Afficher l'image d'origineMilady – 2016 – 445 pages

••••• Résumé

N’oublie jamais que tu n’as qu’une seule vie…
Lou a promis à l’homme qu’elle aime de vivre chaque jour comme si c’était le dernier. Mais elle peine à se remettre de la mort de Will et des violentes critiques dont elle est la cible dans sa ville natale. Sa vie londonienne n’a rien du nouveau départ qu’elle espérait: accoutrée d’un uniforme ridicule, elle travaille dans le bar d’un aéroport, sous les ordres d’un petit tyran. Lors d’une soirée passée à méditer sur le toit de son immeuble, Lou est surprise par l’apparition d’une jeune fille, et tombe… trois étages plus bas. Elle croit avoir touché le fond, mais c’est là que commence sa nouvelle vie; sa rencontre inattendue avec Lily est le meilleur moyen d’honorer sa promesse.

••••• Mon avis

 

Mmmh, pas mal

 

 La fin du premier tome était très bien, frustrante mais ouverte alors pourquoi lire la suite. Quand une suite s’installe après un One Shot c’est pas forcément une bonne idée (cf: ma malheureuse expérience avec la suite de « Quand souffle le vent du Nord« ). Mais bon j’avais tellement aimé le premier tome  et l’histoire de Lou et Will était tellement belle que lorsque j’ai flâné dans les rayons d’une librairie et que j’ai vu ce roman, of course, je n’ai pas pu résister!

▬ On retrouve Lou qui a perdue de sa superbe, exit la pétillante anglaise et ses tenues exubérantes. Bonjour la jeune femme perdue et esseulée qui bosse dans un bar et survit dans la jungle londonienne… Mais après la mort de Will, on pouvait s’y attendre. Difficile de tenir sa promesse, difficile de vivre sans lui.

Lou va tenter de remonter la pente mais le Destin s’acharne et après une chute de plusieurs étages qui lui fera frôler la mort,  la guérison sera longue et parsemée d’embûches à commencer par sa rencontre avec Lily.

▬ Lily est l’un des nouveaux personnages qui m’a le plus agacée.  Cette adolescente pourrait être touchante … mais son arrogance et son attitude envers Lou m’ont franchement énervé! Mais on découvre pleins de nouveaux caractères comme Sam, un personnage plutôt cool et mystérieux. les anciens personnages … Puis il y a le cercle, avec ses personnes endeuillées qui tente de survivre après la mort d’un proche. Malheureusement, je n’ai pas accroché avec cette brochette de personnages.

Heureusement qu’il y avait les anciens, comme les parents de Lou qui sont délicieusement drôles et touchants ou bien les parents de Will qui nous montrent une autre facette de leur personnalité. J’ai regretté « l’absence » de Nathan, un personnage secondaire que j’aimais beaucoup.

▬ Jojo Moyes reste une auteure que j’aime beaucoup. De jolis mots , de jolies phrases pour enrober de douceur le malheur des autres. C’est un récit drôle, touchant, pleins de rebondissements. Je pense qu’il faut prendre ce tome comme une toute autre histoire et non comme la suite d’Avant toi, ça a été mon erreur!

+++++ Ce qui m’a vraiment plu

Le manque de Will. Et oui, c’est parfait pour se mettre dans l’ambiance et ressentir, auprès de Lou, ce vide immense qu’a laissé Will.

▬ Le message d’espoir véhiculé par ce roman.

– – – – Ce que j’ai moins aimé

Le manque de Will! Malheureusement, sans lui, j’ai trouvé cette lecture un peu moins riche en émotions 😦

••••• Pour conclure

J’ai adoré retrouver Lou, c’était comme prendre des nouvelles d’une vieille amie.

https://i1.wp.com/66.media.tumblr.com/4aeeb7e243809225e336b33a8ca60f69/tumblr_inline_nt344gibTN1ril0sh_500.gif

La pauvre n’est pas épargnée dans ce roman mais je peux vous dire que la roue tourne… Un roman drôle et émouvant à la fois.

C’est le problème quand on a vécu un évènement tragique et bouleversant. On pense qu’on devra seulement s’en remettre: supporter les flash-backs, les nuits sans sommeil, revoir sans cesse les mêmes images, toujours se demander si on a fait ce qu’il fallait, si on aurait pu changer le destin en prenant une seule décision autrement.

Je crois que les gens se lassent du chagrin des autres […] C’est comme s’ils nous accordaient de manière tacite un temps bien défini pour porter le deuil – six mois, mettons – et après ce délai, ça agace de voir qu’on ne va pas « mieux ». Ils se disent qu’on se complait dans notre malheur.

••••• A qui plaira ce livre ?

Si vous vous languissiez de retrouvez Lou ou si vous voulez faire sa connaissance!

 

 

  Nanie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s