Interview Jacinthe Nitouche

jacinthe-nitouche-784873Jacinthe Nitouche a été élevée, comme beaucoup de sa génération, au Nopron (d’où les séquelles), à Larusso, aux Waikiki et aux Raiders. Traumatisée par cette enfance heureuse et épanouie, elle s’est tour à tour essayée au transformisme, au domptage de morpions albinos puis au chant cajun pour sourds et malentendants. Nullement satisfaite de ses performances assez médiocres dans ces domaines (bien que se distinguant par sa voix mélodieuse et délicate), cherchant systématiquement à se dépasser et exorciser ses démons, elle décide un jour que sa vie mérite d’être couchée sur le papier. J’ai eu le plaisir de la rencontrer au salon du livre de Poitiers et de découvrir son univers (Bora Bora bitches, Summertime…).

• • Depuis combien de temps écrivez- vous ?

J’ai commencé par ouvrir un blog avec ma Pétra en 2009. Puis l’idée de Bora-Bora a germé lors d’une soirée avec les filles, quelques années plus tard. Et depuis, j’écris…

• • Où puisez-vous votre inspiration ?

Ce n’est pas très original, mais dans la vie de tous les jours… dans mon quotidien… Je rencontre des gens qui me donnent envie de les poser dans un roman.

• • Exercez-vous un autre métier ? Si oui, lequel ?

Je suis aussi photographe.

• • Comment conciliez-vous l’ écriture et votre vie de famille ?

Honnêtement, je ne sais pas. Parfois quand on me demande comment je fais, je ne sais jamais quoi répondre. Je fais, c’est tout. J’essaie juste de ne pas écrire quand je suis avec les enfants, sinon, ils pourraient me dire qu’ils vont se raser la tête avec ma pince à épiler ou se maquiller avec des feutres que je leur dirais « magnifique idée » tellement je suis plongée dans ce que je fais.

• • Pouvez-vous nous en dire plus sur le tome 2 de Summertime ?

Ce tome 2 sera une romance. Ma première, d’ailleurs. Sans trop en dévoiler, on a imaginé la façon dont allaient évoluer les personnages suite à cette fin. Ils vont tous réagir de façon différente… et c’est ça qui, à mon goût, est intéressant.

• • Comment vous organisez-vous avec Fleur pour écrire ?

On fait des chifoumis pour savoir qui écrit… et pour ce tome, j’ai pas mal perdu. Non, en fait on a chacune un personnage. On écrit nos chapitres à tour de rôle et on intervient dans les dialogues de l’autre. Mais bon, on a réalisé que la plupart du temps on cerne très bien les personnages de l’autre. Avec Fleur, on est un peu l’Osmose… et c’est ça qui est beau.

• • Travaillez-vous sur un nouveau projet ?

Oui, là je travaille sur la suite de One qui sera publié chez Black Moon Romance en début d’année 2017. J’ai aussi une pièce de théâtre qui va bientôt voir le jour. En parallèle, j’ai quelques idées pour une série web et une histoire qui est aussi en train de prendre place pour un roman. Dans mon cerveau, c’est un peu comme le premier jour des soldes. Ça se bouscule, ça se frappe et que le plus fort gagne.

• • Avez-vous d’autres passions ?

Si je dis Larusso, on va me jeter des cailloux tranchants ?

• • Quels conseils donneriez-vous aux auteurs débutants ?

Ne viens pas dans toute cette merde… Ben quoi ? Je ne vais pas attirer la concurrence, hein. Non, ce qui est important je pense c’est d’écrire ce qu’on a envie. Pas ce qui est à la mode, mais ce que l’on a en soi.

Merci beaucoup d’avoir pris le temps de répondre à mes questions. Je pars me plonger dans votre dernier livre  » A Hazy Shade Of Winter »

Carole

Ps : Voici la couverture et le résumé de son prochain livre co-écrit avec Fleur Hana. Il paraitra le 1er octobre 2016 aux éditions EDB. L’ebook est en précommande à 0,99euros.

a-hazy-shade

Quand je me lève le matin, elle n’est pas là, à côté de moi. Quand je tends la main, elle ne la saisit pas. Quand j’ouvre les yeux, elle ne me sourit pas. Au lieu de ça, quand je me lève le matin, c’est à Lolita que je pense. Quand je tends la main, c’est la sienne que je veux tenir. Quand j’ouvre les yeux, c’est ses lèvres que je veux voir s’étirer. Je ne veux pas oublier Sixtine, je ne peux pas l’oublier. Mais je voudrais essayer de vivre. Juste vivre…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s