Quand souffle le vent du Nord ▬ Daniel Glattauer

Couverture Quand souffle le vent du nordFrance Loisirs  – 2008 – 350 pages

••••• Résumé

Un message anodin peut-il bouleverser votre vie? Leo Leike reçoit par erreur un mail d’une inconnue, Emmi Rothner. Poliment, il le lui signale. Elle s’excuse et, peu à peu, un dialogue s’engage, une relation se noue. Au fil des mails, ils éprouvent l’un pour l’autre un intérêt grandissant? Léo Leike écrit: “ Vous êtes comme une deuxième voix en moi qui m’accompagne au quotidien.” Emmi admet: “ Quand vous ne m’écrivez pas pendant trois jours, je ressens un manque.” Emmi est mariée, Melo se remet à grand-peine d’un chagrin d’amour. De plus en plus attirés l’un vers l’autre, Emmi et Leo repoussent néanmoins le moment fatidique de la rencontre.

••••• Mon avis

 

Afficher l'image d'origine

Coup de cœur

Avant même de lire le résumé de ce livre, dont je ne connaissais pas l’auteur, j’ai tout de suite été attirée par ce bouquin. La couverture m’a séduite. Après lecture du résumé, j’ai tout de suite acheté ce livre. L’histoire d’un échange de mails entre un homme et une femme, qui finissent par s’apprécier plus qu’ils ne le devraient. C’était très tentant à lire. Le format épistolaire était également très attirant: remit au gout du jour par, non pas un échange de lettre mais, un échange d’emails.
▬ A l’ouverture du bouquin, avant même de me plonger dans cet échange de mails, j’avais en toile de fond les souvenirs d’un film que j’adore: Vous avez un message avec Meg Ryan & Tom Hanks. Je me suis plongée totalement dans le livre, imprégnée de l’ambiance du film… Mais j’ai fini par dériver vers une toute autre histoire. Je n’avais plus en tête l’histoire de Joe Fox & Katherine Kelly, mais celle d’Emmi Rothner & Leo Leike. Les deux histoires ont quelques similitudes, comme ces échanges de mails, le fait de ne pas savoir qui est l’autre et surtout de ne pas dévoiler de détails personnels. Mais à l’inverse du film, “Quand souffle le vent du Nord” prend une toute autre direction, les personnages finissent par se dévoiler l’un à l’autre et c’est de là que commence le jeu timide de la séduction.
▬ La rencontre de Leo & Emmi tient à une lettre, un petit e, qui scella le destin les deux personnages. Emmi, voulant résilier un abonnement au magazine Like, fait une erreur de frappe et envoie ce mail de résiliation à Leike, Leo Leike. Après plusieurs mails reçus par erreur (et oui Emmi avait vraiment envie de se désabonner au magazine! ) Leo décide d’en informé cette fameuse Emmi. Elle s’excuse et tout aurait du s’arrêter…. Mais non, Emmi envoie en fin d’année, un mail groupé afin de souhaiter de bonnes fêtes de fin d’années à tous ses contacts, et l’un d’entre eux est Leo! Un échange de mails va commencer entre nos deux personnages, ils vont parler de tout et de rien, de leurs manières d’écrire… Pour finalement chercher à en savoir plus l’un sur l’autre. Chacun charmant son destinataire grâce à ses mots.
▬ Emmi Rothner est une femme mariée mais qui n’est pas tout à fait satisfaite. Leo Rothner, se remet difficilement d’une rupture douloureuse, qui l’a fragilisé. Cet échange de mails va combler le manque qu’ils avaient dans leur vie… Cet échange de mails va devenir très important , indispensable. Les deux personnages sont différents, leurs manière d’écrire, de concevoir la vie, les relations amoureuses, l’avenir de leurs échanges… Emmi est une femme changeante, incertaine, superficielle et légèrement puérile par moment. Leo est charmant, séducteur, joueur, charmeur et tranchant dans certains de ces messages.
▬ Roman épistolaire, nous ne savons rien des personnages, mis à part ce qu’ils laissent entrevoir dans leurs messages. De quoi faire bouillir l’imagination. Et je peux vous dire qu’avec leurs mails, ils nous donne de la matière. Même si l’attitude d’Emmi m’insupportait par moment, surtout son envie acharnée d’avoir une description physique de Leo, je dois dire que ses messages m’ont également permis d’imaginer un Leo. Ces courriers électroniques donnent une toute autre dimension au livre. Dans l’air du temps, il est très facile de se laisser emporter par ces mots. Spectatrice d’une relation qui naissait au travers de cet échange de messages, devenant presque la confidente de leur histoire, j’avais parfois l’impression d’entrer dans leur jeu, de m’incruster dans leur boite mails.
▬ La fin du roman est surprenante, tranchante, brutale, mais parfaite! Du moins pour moi. On aime ou on aime pas, il n’y a pas de juste milieu. Je trouve que cet échange de mails se conclut vraiment très bien. J’ai mis quelques jours à m’en remettre malgré tout. Il est difficile de se sortir d’un roman comme celui-ci, l’histoire est tellement belle, tellement adapté à notre époque. On pourrait toutes et tous se reconnaitre dans leurs échanges.
▬ Daniel Glattauer est un auteur que je ne connaissais pas, mais que j’aurai grand plaisir à relire. Autrichien, journaliste, son premier roman “Théo et le reste du monde” est sorti en 1997. Quand souffle le vent du nord est, quand à lui, sorti en 2006.

 

+++++ Ce qui m’a vraiment plu

J’ai été séduite par la façon d’écrire des personnages, par le personnage de Leo en particulier.

▬ L’échange de mails, on a quasi l’impression de recevoir ces messages. On a envie de recevoir ces messages !!!!

– – – – Ce que j’ai moins aimé

▬ La fin, et oui je n’avais pas envie que ça se termine.

••••• Pour conclure

Qu’est ce que j’aimerais qu’un homme m’envoie par erreur un mail et que nous échangions comme l’ont fait Emmi et Leo…. Je suis carrément jalouse d’Emmi, et j’aurais bien aimé pouvoir les recevoir à sa place, les jolis messages de Leo. Et comme elle l’écrit si bien : “OUI, JE VEUX!!!!!!! DES MAILS DE LEO! DES MAILS DE LEO! DES MAILS DE LEO. S’IL VOUS PLAÎT! JE SUIS ACCRO AUX MAILS DE LEO !”
*Passe en mode rêveuse…*

“ Chère Emmi, avez-vous remarqué que nous ne savons absolument rien l’un de l’autre? Nous créons des personnages virtuels, imaginaires, nous dessinons l’un de l’autre des portraits-robots illusoires. Nous posons des questions dont le charme est de ne pas obtenir de réponses. Oui, nous nous amusons à éveiller la curiosité de l’autre, à l’attiser en refusant de la satisfaire. Nous essayons de lire entre les lignes, entre les mots, presque entre les lettres. […]”

 

••••• A qui plaira ce livre ?

Aux amoureux des mots, des échanges épistolaires …

••••• A savoir

Il y a une suite à cet échange de mails!!!!!  La fin, bien que très frustrant, mettait un point final parfait à un échange qui devenait de plus en plus intime et pressant. Le suspens est retomber et la vie reprend son cours pour Emmi et Leo.
C’est vrai aussi que je voulais  savoir ce qu’ils étaient devenus, ce que cette rencontre virtuelle avait changé en eux… J’ai fini par lire la suite et je vous en parlerais prochainement …

 

  Nanie

 

Publicités

Une réflexion sur “Quand souffle le vent du Nord ▬ Daniel Glattauer

  1. Pingback: Après toi ▬ Jojo Moyes | Grisham, Austen, Glines et les autres…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s