Presque trop parfaite – Patricia Montdore

presque-trop-parfaite,-tome-1-782945BlackMoon – 2016 – 230 pages

••••• Résumé

Arabella Townsen est riche, volage, libre… et elle compte bien le rester, même si cela choque la bonne société londonienne en ce début de XX° siècle. Lassée de la voir refuser les demandes en mariage des meilleurs partis de la ville, sa mère lui pose un ultimatum : dans un mois, jour pour jour, Arabella devra annoncer ses fiançailles. Si elle y parvient, elle remportera le célèbre collier de diamants et d’émeraudes familial, qu’Arabella rêve de posséder. Si elle échoue, il reviendra à Cassandra, sa fade et pieuse jeune sœur. Bien déterminée à ne pas laisser échapper le trophée, Arabella a déjà une stratégie des plus fantasques pour trouver un mari… De son côté, Jason Windmere se complait dans sa vie de libertin. Jusqu’au jour ou son richissime oncle menace de le déshériter s’il ne prend pas rapidement une épouse. Entre se marier ou perdre Cloverley, le domaine familial auquel il tient plus que tout, le choix est difficile… mais rapide. Il désignera sa future femme lors d’un bal donné par les Townsen, et il a une idée précise pour pimenter la soirée ! Ce n’est qu’un jeu de plus pour Arabella et Jason. Un jeu auquel se retrouve mêlée malgré elle Frances, la nouvelle femme de chambre d’Arabella. Suite à la mort de sa mère, cette jeune femme aussi belle qu’intelligente a dû entrer au service des Townsen pour subvenir à ses besoins. Le soir du bal, elle accepte de rendre service à Arabella…

••••• Mon avis

J’ai adoré

Je tiens tout d’abord à remercier Marie des éditions Black Moon pour ce service presse.

Au XXe siècle en Angleterre, les femmes n’ont pas le droit de vote avant l’âge de trente ans. L’homosexualité est une abomination. On n’entretient pas de relation même amicale avec la basse classe sociale. C’est dans ce contexte bien particulier que nous suivons l’histoire de Frances, Arabella et Jason. Frances se retrouve malgré elle prise dans un tourbillon qu’elle ne peut pas contrôler : Arabella et Jason évoluent dans un milieu qui n’est pas et ne sera jamais le sien. Un cercle où l’argent, l’apparence et les non-dits règnent en maître. Leurs destins seront pourtant à jamais liés. 

Arabella a grandi dans un milieu privilégié mais la cupidité risque de créer sa perte. Je n’ai pas réussi à la détester malgré son mauvais caractère et ses erreurs. Lors des débuts de Frances comme sa femme de chambre, elle ne l’a pas traité avec mépris et condescendance. Jason, lui est l’un des plus beaux partis et profite de son statut. J’ai beaucoup apprécié cet homme qui met un point d’honneur à respecter ses engagements. Quant à Frances, sa force et son courage m’ont beaucoup touchée. Elle se relève habilement des épreuves que la vie et sa condition de « bâtarde » lui impose.

Le résumé m’intriguait et me donnait envie de lire ce livre. Je ne suis pas habituée à lire de la romance historique mais j’y ai pris un réel plaisir. Un roman très bien écrit où l’intrigue est parfaitement ficelée. L’alternance des trois points de vue donne plus de profondeur au ressenti de chacun. Je ne peux que vous le recommander.

+++++ Ce qui m’a vraiment plu

  • la découverte d’un genre littéraire que je ne connaissais pas
  • l’alternance de points de vue : à trois voix
  • la plume de l’auteur
  • les termes abordés : condition sociale au XX siècle, homosexualité

– – – – Ce que j’ai moins aimé

Bien que le résumé m’ait effectivement attirée, il en dévoile un peu trop. Dommage.

••••• Pour conclure

Un premier tome prometteur dont la fin nous donne envie de nous ruer sur le tome 2 qui sortira le 3 mars 2017.

« Bien sûr, plus tard, elle avait appris ce qu’était une « bâtarde ». Elle avait souffert, en silence, de cette découverte. Elle s’était sentie marquée au fer rouge et en avait voulu à sa mère. Être une bâtarde, cela signifiait être reléguée, à vie, dans les basses classes de la société, celles qui n’existaient que pour le bien-être des autres. De ceux qui, par droit de naissance, pouvaient sourire à l’avenir, avoir des rêves et l’espoir de les réaliser un jour. »

••••• A qui plaira ce livre ?

Aux personnes aimant la romance historique avec des scènes de New Adult.

Carole

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s