Interview de Fleur Hana

fleur-hana-346083

Fleur est une jeune auteure que j’ai eu la chance de rencontrer au salon du livre de Poitiers. 

Elle a écrit « Feeling Good » paru chez Hugo New Romance et « Summertime » chez EDB avec Jacinthe Nitouche et « Les bottes rouges ». Il y a en a beaucoup d’autres mais je ne les ai pas encore lu.

N’hésitez pas à la suivre sur Facebook et sur fleurhana.com.

• Depuis combien de temps écrivez-vous?

J’écris depuis peu de temps en réalité, puisque j’ai commencé début 2013. Un peu plus de 3 ans donc.

• Avez-vous rencontré des difficultés à être publiée?

Non, j’ai eu beaucoup de chance. Le premier manuscrit que j’ai soumis a été publié.

• Comment s’est passé la rencontre avec Hugo New Romance qui vient de re-publier « Feeling Good »?

J’ai d’abord été en contact avec Blanche, qui est une maison affiliée à Hugo. Ils ont décidé que le roman se rangeait autant chez Blanche (pour l’érotique) que chez Hugo New Romance (pour le côté romance contemporaine), c’est pourquoi le livre possède les deux logos. Tout s’est très bien passé, j’aime beaucoup travailler avec cette équipe, de l’éditeur à la correctrice en passant par les attachées de presse.

• Avez-vous de nouveaux projets en cours avec eux ou EDB?

Oui, tout d’abord le tome 2 de la série Season Song que j’écris avec Jacinthe Nitouche sortira à l’automne 2016 comme prévu. Et d’autres publications suivront, je ne peux pas en parler pour le moment, mais ce sera pour 2017.

• Entre l’écriture et votre implication chez EDB, comment conciliez-vous le tout avec votre vie de famille?

Ça prend beaucoup de temps, en effet. J’essaie d’être efficace à la maison (je suis femme au foyer) pour me ménager du temps afin de travailler pendant que ma fille est à l’école. Après, en période d’écriture ou de publication, je déborde largement sur mes « horaires » et il m’arrive de travailler tard. Mon mari assure les repas dans ces cas-là (mais soyons honnêtes, je ne suis pas du tout une bonne cuisinière à la base, je pense que toute la famille est soulagée quand j’ai un manuscrit à boucler), il fait en sorte que je puisse travailler. C’est souvent par périodes. Au final, j’ai beaucoup de mal à m’en tenir à un planning…

• Fin septembre, vous êtes conviée au festival new romance de Bandol, que ressentez-vous à l’idée d’être aux côtés des auteurs américaines?

Je suis très contente de pouvoir participer à cet événement avec des auteurs de talents que j’apprécie beaucoup. C’est aussi l’occasion de faire se rencontrer la romance française et la romance américaine qui sont deux types de romances différentes et ont chacune un lectorat qu’il est intéressant de combiner lors de ce type de festival.

• Avez-vous d’autres passions?

J’en avais, mais comme je le disais plus haut, je n’ai plus vraiment le temps de faire autre chose. Je lis toujours beaucoup, mais ça me semble aller de soi avec mon activité.

• Quels conseils donneriez-vous aux auteurs débutants?

Écrivez pour vous avant tout, faites-vous plaisir. La meilleure motivation n’est pas monétaire ou un concours de popularité sur les réseaux sociaux, c’est d’écrire ce qu’on aime et ce qu’on aimerait lire.

Merci beaucoup d’avoir pris le temps de me répondre.

Carole

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s