PS: I love you ▬ Cecelia Ahern

Afficher l'image d'origineJ’ai Lu – 2004- 425 pages

••••• Résumé

Quand on trouve l’âme sœur, on croit que le bonheur durera toujours. C’est ce que pensait Holly jusqu’à ce que son Gerry ne meure d’une terrible maladie. A trente ans, Holly se retrouve seule, démunie, sans espoir. Mais Gerry lui réserve une ultime surprise. Il lui a laissé dix lettres qui forment une  » liste  » de choses à accomplir pour réapprendre à vivre. Par-delà la mort, Gerry lui adresse un message d’amour et de courage : elle doit apprendre à être heureuse sans lui, malgré le lien fort qui les unissait. Holly va affronter sa douleur pour réaliser, entre rires et larmes, que la vie vaut malgré tout la peine d’être vécue. Une comédie romantique, drôle et poignante, qui dépeint la vie telle qu’elle est : belle et triste à la fois.

••••• Mon avis

J’ai adoré

PS: I love you, c’était avant tout, pour moi, un film qui m’avait tellement touché que j’en avais pleurer à chaudes larmes! A l’époque, je n’avais pas fait attention qu’il était issue d’un roman. Depuis j’essaye, le plus possible, de lire les œuvres originales avant d’aller les voir sur petit ou grand écran. Mais alors, le livre est-il aussi bien que le film?

▬ L’histoire s’ouvre sur une Holly endeuillée par la perte de son mari Gerry. La jeune femme est en pleine dépression, elle ne sort pas de chez elle, pleure toutes les nuits et laisse pourrir les aliments dans son frigo…. Les yeux douloureux à force de pleurer, le corps courbaturé de s’être endormi n’importe où, dans des positions inconfortables, Holly végète et ressasse les souvenirs: sa vie commune avec Gerry, leurs rires, leurs disputes, leur mariage, les bons comme les mauvais moments…
▬ S’il n’était question que de deuil et de dépression, j’aurais refermer ce livre très vite, mais je vous rassure, le livre va bien au-delà. L’intrigue de ce roman, ce sont les 10 enveloppes que Gerry a fait parvenir à son épouse après sa mort. Morbide correspondance? Pas du tout, Gerry a tout prévu. La relation qu’avait Holly & Gerry était fusionnelle, très belle, et ce dernier savait pertinemment qu’Holly aurait besoin d’un coup de main pour la soutenir, comme il l’avait toujours fait de son vivant.
Voila comment Gerry, par delà la mort, soutiens son épouse en lui donnant 10 enveloppes, correspondants à 10 mois, avec 10 messages adressées à Holly. Ces enveloppes renferment pour la plupart des instructions qu’Holly doit suivre à la lettre.
Les suivra-t-elle? Lisez et vous saurez!
▬ Holly n’avait qu’un seul intérêt dans la vie: Gerry! Tout tournait autour de son mari, de son âme sœur. Les lettres qu’il lui laisse, amènent Holly à s’interroger, à se remettre en question. Et c’est ce que j’ai aimé dans ce livre. On suit le processus du deuil d’Holly, on la suit dans les bons comme dans les mauvais moments.
Mais cette “correspondance” avec Gerry est à double tranchant: il l’aide à supporter son absence, autant qu’il la coupe du monde. Lorsqu’arrive le premier de chaque mois, plus rien ne compte pour Holly que d’ouvrir l’une des lettres de Gerry. On a cette désagréable sensation qu’elle ne vit que pour l’ouverture de ses lettres… On en vient à s’inquiéter pour elle, qu’adviendra-t-il d’Holly une fois la dixième lettre ouverte?
C’est ce qui fait la force de ce roman, le fait de s’attacher à ce personnage, et aux autres également. On est tellement touché par l’histoire d’Holly, on voudrait tellement qu’elle s’en sorte, qu’on plonge dans cette histoire, quitte à verser quelques larmes (avec ce roman, j’avais l’impression d’être Chandler dans Friends lorsqu’il commence à pleurer et qu’il n’arrive plus à s’arrêter ^^)
▬ Les personnages, il y en a une bonne dizaine qui vont et vienne au fil de l’histoire. Tous différents, attachants ou agaçants, ils ajoutent du rythme à la vie d’Holly et c’est aussi un atout pour la lecture. On fait la connaissance de la famille de la jeune veuve: ses parents, ses frères et sœurs. On apprend également à connaitre les amis d’Holly & Gerry, comme Sharon, meilleure amie d’Holly, & Jack , le meilleur ami du défunt, ou bien Denise. On se retrouve chez Hogan, un pub irlandais, où nous découvrons le charmant Daniel. Enfin bref, Holly n’est pas toute seule pour faire face à la perte de Gerry et plein de monde la soutient, chacun à sa façon.
On suit le deuil d’Holly, mais ce qui est très bien amené dans ce livre, c’est le fait qu’on découvre la souffrance des autres personnages. Et oui Gerry était le mari d’Holly mais également un meilleur ami, un confiant, un gendre, un beau-frère, etc… C’est ce qui m’a émue d’ailleurs, lorsque les uns et les autres, parle de Gerry. Surtout lorsque Jack parle de son meilleur ami, il m’a bouleversé.
On suit les hauts et les bas de la vie d’Holly, mais on est amené à voir le deuil d’un autre point de vue, celui de la famille d’Holly, des amis, etc… Ce livre nous fait partager les bons moments comme les plus tristes. Il y d’ailleurs des moments où ont se demande comment va pourvoir s’en sortir Holly. Incapable de se détacher de Gerry, il peuple ses rêves et parfois même ses jours. C’est très étrange car on ne sait pas trop où est le rêve et la réalité, on ne sait comment les interpréter. C’est perturbant mais poignant.
▬ C’était le premier roman de Cecelia Ahern que je lisais et je vais en lire d’autre, c’est certain. J’ai tout de suite adhéré à sa plume, à la façon dont elle utilise les mots pour retranscrire les sentiments. Les moments de peine comme les moments de joie. Elle a réussi à me faire pleurer, ce qui n’est pas une mince affaire lorsque je lis… Donc rien que pour ça, ce livre doit être lu ^^ L’histoire file, il y a quelques petits moments où le rythme s’étiole un peu, mais ce n’est pas gênant pour la lecture. Et puis on rit beaucoup dans ce bouquin, malgré tout, il y a des situations vraiment cocasses. L’humour est aussi au rendez-vous, de quoi éviter le mélodrame.
▬ Encore une fois, un livre qui a frisé le coup de cœur… Mais la fin m’a un peu déçue, je m’attendais à un autre dénouement. L’auteure nous avait fait espérer tellement de chose au cours de cette lecture… Puis finalement ce que j’attendais n’est pas arrivé. Mais c’est peut-être ce qui fait le charme de cette lecture. L’auteure nous surprend. Mais bon j’ai pas aimé cette “surprise”!

 

+++++ Ce qui m’a vraiment plu

▬  La plume de l’auteur, qui sait manier les mots, qui sait raconter des histoires touchantes. Ce roman est triste et drôle à la fois.

▬ Les personnages vraiment touchants et attachants.

▬ La « correspondance » entre Gerry & Holly.

– – – – Ce que j’ai moins aimé

▬ La fin. J’aurais aimé un autre dénouement.

••••• Pour conclure

C’est une très belle histoire d’amour, une très belle histoire d’amitiés. C’est un livre que je vous conseille: c’est drôle, émouvant, mais sans jamais tomber dans le mélo. Holly est une héroïne qui vaut le détour, on ne peut que s’attacher à ce personnage! Il vous fera rire, il vous fera surement pleurer… Et vous serez peut-être un peu déçu par la fin, tout comme moi ^^
Mais je vous le recommande car ce livre et même la fin mérite d’être lue.
Il est tellement difficile de parler au passé de quelqu’un que l’on a perdu. Ce passage reflète tellement bien ce que l’on peut ressentir, voila pourquoi je l’ai choisi:

“ Holly ne répondit pas tout de suite et fixa la mer. “Je ne sais pas comment parler de lui” dit-elle. Elle attendit quelques instants avant de reprendre : “Je ne sais pas si je dois dire ‘Gerry était’ ou ‘Gerry est’. Je ne sais pas si je dois être triste ou gaie en parlant de lui. Si je suie gaie, certains me jugent et pensent que je devrais pleurer toutes les larmes de mon corps. Et quand je suis triste, cela embarrasse les autres.”

Le choix de ce second extrait est tout aussi personnel que le premier. Parce que je me suis également reconnue dans les agissements d’Holly que ça m’a fait sourire. Moi aussi j’ai l’habitude de faire ça lorsque j’attends le bus ^^

“ Holly resta là à regarder le spectacle de la rue. Elle aimait attraper au vol des bribes de conversations échangées par les passants; cette petite plongée dans la vie des gens l’enchantait. Elle adorait deviner leur métier, où ils allaient, où ils habitaient, s’ils étaient célibataires ou mariés…”

 

••••• A qui plaira ce livre ?

Si vous aimez rire et pleurer en tournant les pages d’un roman, si vous êtes prêts à vous attachez à des personnages hauts en couleurs, si vous avez envie d’être le spectateur d’une magnifique histoire d’amour … Lisez ce roman!

 

  Nanie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s