Nos étoiles contraires ▬ John Green

Afficher l'image d'origineNathan – 2012 – 327 pages

••••• Résumé

Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu’elle s’y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d’autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l’attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.

••••• Mon avis

J’ai adoré

J’ai lu ce roman il y a tout juste 2 ans. A l’époque, John Green était un auteur  qu’il me tardait de lire. Depuis une fameuse revue d’un autre de ces romans: “Qui es-tu Alaska?” . La blogueuse dont je ne me rappelle plus du nom mais que je remercie tout de même, m’avait laissé une telle envie de découvrir cet auteur que je m’étais empressée de l’ajouter à ma wishlist.
▬ La blogosphère en a parlé maintes et maintes fois et tous ce que je pourrais dire ne serait que du réchauffé. Quoi que ce ne soit pas certain, parce qu’au final, après digestion de cette lecture pleine d’émotion, je me dis que ce n’est pas non plus le roman du siècle ! (Me taper pas !!!!! Me taper pas !!!!)
L’histoire en elle-même est assez ordinaire : deux jeunes gens qui font face ensemble à la maladie. L’un boostant l’autre pour ne pas tomber dans la déprime, et puis l’amour bien entendu, sinon ça ne serait pas si sympa à lire.
▬ En parlant personnages, je dois dire que j’ai bien aimé la philosophie de Gus. Mais bizarrement, je ne me suis pas attachée à Hazel plus que ça. Pourtant, le roman à la première personne aurait pu m’aider, mais non. Je me suis sentie en retrait par rapport à son récit, n’arrivant pas à m’y plonger totalement. Malgré tout, j’ai bien aimé suivre l’évolution de ses deux personnages et surtout des gens qui gravitent autour, en particulier leur ami Isaac. Mais c’est surtout Augustus que j’ai préféré dans ce roman !
▬ Une histoire un peu banale et des personnages pas super attachants ?!? Mais alors pourquoi avoir mis une si bonne “note” , me direz-vous ? Et bien, c’est surtout pour Augustus, pour ses réflexions, mais aussi pour cette fin dont je ne m’attendais pas du tout et pour le style assez cash de John Green. J’avais lu quelques avis disant que cette fin était prévisible… Et bien moi, je n’ai rien vu venir et je dois dire que ce dénouement m’a vachement marqué ! Bien plus que toute l’histoire en elle-même.
▬  John Green est un auteur que je relirais avec grand plaisir. C’est une écriture simple mais efficace, il nous donne des amorces de réflexions sur bien des sujets. Parsemant son texte de quelques phrases aiguisées. Comme dit plus haut, cet auteur est cash. Il n’y va pas par quatre chemins pour décrire la maladie et la dégradation du corps humain. C’est cette maturité que j’ai appréciée dans ce roman.

 

+++++ Ce qui m’a vraiment plu

▬  Une histoire vivante qui ne laisse pas de pause au lecteur. Je crois que le grand nombre de dialogue y est pour quelque chose.

▬  Une “nouvelle” approche de la maladie, bien loin des récits larmoyants.

 

– – – – Ce que j’ai moins aimé

▬  La fin qui se termine exactement à la manière du livre fétiche d’Hazel & Augustus. Tout comme les héros, je suis restée sur ma faim (sans mauvais jeu de mots!).

••••• Pour conclure

Un roman simple, incisif et touchant qui plonge le lecteur dans un tourbillon d’émotions.

 

“ J’ai compris que les hommes ne peuvent se satisfaire de rêves réalisés, car il reste toujours l’idée que tout peut être refait, en mieux. »

« Tu m’as offert une éternité dans un nombre de jours limités, et j’en suis heureuse.”

« Le chagrin ne vous change pas, il vous révèle. »

 

••••• A qui plaira ce livre ?

Qualifié de lecture jeunesse, je pense que ce roman peut toucher un plus large public. Les amateurs de voyages, de vie et de romance aimeront surement se perdre dans ces pages.

  Nanie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s