Le Petit Prince ▬ Antoine de Saint-Exupéry

Afficher l'image d'origineÉditions Folio – 1954 – 124 pages

••••• Résumé

Le premier soir je me suis donc endormi sur le sable à mille milles de toute terre habitée. J’étais bien plus isolé qu’un naufragé sur un radeau au milieu de l’Océan. Alors vous imaginez ma surprise, au lever du jour, quand une drôle de petite voix m’a réveillé. Elle disait:

– S’il vous plaît… Dessine-moi un mouton!

– Hein!

– Dessine-moi un mouton…

J’ai sauté sur mes pieds comme si j’avais été frappé par la foudre. J’ai bien frotté mes yeux. J’ai bien regardé. Et j’ai vu un petit bonhomme tout à fait extraordinaire qui me considérait gravement.

 

••••• Mon avis

Mention donnée + émoticône correspondante

Qui ne connait pas le Petit Prince? Qui n’a jamais entendu cette fameuse phrase: Dessine-moi un mouton? Comme beaucoup, je connaissais, mais je n’avais jamais lu ce petit bouquin qui nous emmène très loin…. Je devais donc corriger cette lacune et voila, j’ai embarquer pour un voyage extraordinaire.

▬  C’est le carnet de vol d’un aviateur qui, après une panne, se retrouve dans le désert du Sahara, seul… Enfin pas vraiment. Loin de toute civilisation, entouré de sable à perte de vue, il fait la connaissance d’un petit garçon aux cheveux d’or, qui lui contera son histoire.

▬ Un petit Prince qui voyage de planète en planète, y rencontre de drôle de personne. Quitte une rose et reviens avec un mouton…. Cette histoire remplit d’humanité et d’innocence, amène un grand nombre de question, que le Petit Prince n’a de cesse de poser. Chaque personnage rencontré au fil des pages, est une infime partie de notre monde “d’adulte” où tout n’est que travail, sérieux, chiffre, à l’instar du Businessman et de ses 500 millions d’étoiles. “Les grandes personnes sont bien étranges”

▬ Antoine de Saint-Exupéry était un touche à tout: il a exercé différent métier, entre aux Beaux-arts et part faire son service militaire. Mais c’est dans l’aviation et dans l’écriture qu’il est le plus remarqué. C’est durant la 2nd Guerre mondiale qu’il écrit le Petit Prince, en 1943.
Son écriture, emprunt de poésie et d’une touche de philosophie, nous emporte dès les premiers instants. Les dessins, illustrant ses mots, complète très bien la vision de l’auteur, et nous aide à voyager avec lui.

▬ Je vais conclure cette revue, brève, en vous conseillant de lire ce livre. Je pourrais en dire des tonnes, vous parler de ce que j’ai compris de cette histoire, mais je pense que chacun y verra sa propre signification.  Certains passages vous toucheront et d’autres non, certaines phrases vous feront réfléchir, vous feront sourire. Vous vous reconnaitrez peut-être dans certains personnages également…

 

+++++ Ce qui m’a vraiment plu

 ▬ Que serait cette histoire sans les illustrations de l’auteur. Je trouve que cela donne un charme particulier à cette lecture.

– – – – Ce que j’ai moins aimé

 ▬ Un récit parfois un peu compliquer à cerner…

••••• Pour conclure

Je ne suis pas déçue d’avoir enfin pu lire l’histoire de ce petit Prince qui voulait qu’on lui dessine un mouton. Une histoire que l’on peut interpréter de différente façon à n’importe quel âge. Je le relirais surement plus tard, et je trouverais d’autres significations…

« On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux. »

••••• A qui plaira ce livre ?

Aux petits comme aux grands, ce livre devrait vous plaire pour différentes raisons. Celles et ceux qui aiment la philosophie devrait trouver un  grand intérêt à cette lecture!

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s