Les 100 ▬ Kass Morgan

Editions Robert Laffont (R) – 2013 – 364 pages

••••• Résumé

Personne n’a posé le pied sur Terre depuis des siècles… jusqu’à aujourd’hui.
Depuis qu’une guerre nucléaire a ravagé la planète, l’humanité s’est réfugiée dans des stations spatiales en orbite à des milliers de kilomètres de sa surface radioactive. Aujourd’hui, cent jeunes criminels sont envoyés en mission périlleuse : recoloniser la Terre. Cela peut leur donner une chance de repartir de zéro… ou de mourir dès leur arrivée.
Clarke a été arrêtée pour trahison, mais son véritable crime continue de la hanter au quotidien. Wells, le fils du Chancelier, est venu sur Terre pour ne pas être séparé d’elle, cette fille qu’il aime plus que tout. Mais saura-t-elle un jour pardonner son parjure aux conséquences fatales ? Bellamy, au tempérament de feu, a tout risqué pour rejoindre Octavia à bord de la navette : tous deux sont les seuls frères et soeurs que compte encore le genre humain. Glass, elle, a accompli la manoeuvre inverse et est parvenue à rester à bord de la station. Elle va vite comprendre que les dangers qui la guettent sont au moins aussi nombreux que sur Terre.
Face à un monde hostile ou chacun reste rongé par la culpabilité, les 100 vont devoir se battre pour survivre. Ils n’ont rien de héros, et pourtant, ils pourraient bien être le dernier espoir de l’humanité.

••••• Mon avis

J’ai adoré

 

Comme beaucoup, j’ai entendu parler des 100 grâce à la série The 100. Les teasers alléchants que j’avais pu voir on finit de me convaincre et j’ai décidé de lire ce premier roman, qui a inspiré la série du même nom.
La science-fiction n’est pas un genre que je lis beaucoup, mais je suis très friande des séries et films du genre. Tout ce qui touche à l’espace, au confinement, à la survie, etc… Cela m’intrigue beaucoup et je me pose pas mal de questions sur le sujet. Donc un roman qui se passe dans l’espace, avec des gens en sursis dans une structure spatiale qui menace de les tuer, moi ça me botte pas mal.
Et puis il y a la Terre, post-explosion nucléaire, sur laquelle de jeunes hors-la-loi sont envoyés pour savoir si la vie est possible sur la planète bleue.
▬ Dans ce roman, nous suivons 4 personnages qui sur Terre et dans l’espace, tentent de survivre dans un milieu parfois hostile. Ecrit au présent, on s’immisce presque dans l’intimité des personnages, ce qui rend cette lecture encore plus vivante.
Chaque chapitre nous fait suivre l’un protagonistes et l’histoire avance en même temps. Rien n’est figé et c’est très agréable d’avancer au même rythme qu’eux, sans pour autant faire un “tour de table” et avoir la vision de chacun.
Ce premier tome pose les bases de la saga, on y apprend la vie sur l’Arche mais aussi sur cette Terre que les humains ont du quitter des siècles auparavant. Au fil des pages, on découvre la façon de vivre dans la navette et aussi pourquoi certains jeunes ont été envoyés sur Terre.
Les flash-backs semés ici et là, nous permettent de visualiser la situation mais aussi de comprendre les réactions de chacun. Même si vivre dans l’espace peut être un rêve, c’est loin d’être aussi idyllique sur l’Arche où la politique est très stricte, à la limite de la dictature.
▬ J’ai découvert l’auteur au travers de ce roman et j’ai trouvé cela très agréable à lire. Ce n’est pas de la grande littérature, mais ça fonctionne très bien. Le rythme est bon, les fondations solides et  les personnages très intéressants.

 

+++++ Ce qui m’a vraiment plu

▬  Avoir le point de vue de différents personnages  et de passer de l’un à l’autre, savoir ce qui se passe sur Terre et dans l’espace.

▬  Avoir des explications au travers des flash-backs. Un bon moyen d’en apprendre plus sur les personnages.

 

– – – – Ce que j’ai moins aimé

▬  Je n’ai rien noté de vraiment négatif, si ce n’est un léger manque d’action, mais que je ne trouve pas pénalisant pour un premier tome.

••••• Pour conclure

J’ai vraiment accroché avec cette histoire. J’étais tellement enthousiaste qu’il ne m’aurais pas fallu grand chose pour enchainer sur le 2nd tome.
Mais je sais qu’enchainer les tomes, ça n’apporte rien de bon dans mon cas. Donc je vais attendre patiemment, d’avoir lu 2-3 romans pour découvrir la suite des aventures de ses survivants…

 “ C’est tout bonnement incroyable, comment un paysage peut changer en l’espace d’une même journée. Le matin, tout paraît frais et nouveau. Même l’air possède une certaine qualité. En revanche, l’après-midi, la lumière devient plus douce et les couleurs sont plus pastel. C’est ce que Bellamy préfère sur Terre pour le moment : la surprise permanente.”

••••• A qui plaira ce livre ?

Si vous aimez les romans dystopiques, si vous avez envie de suivre des adolescents qui foulent pour la première fois le sol terrien, ce roman est fait pour vous.

 Nanie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s