Emma ▬ Jane Austen

emma-jane-austenArchipoche – 1815 – 530 pages

••••• Résumé

Emma Woodhouse vit avec son père veuf. D’une grande beauté et pleine d’assurance, elle évolue en toute indépendance à Highbury, sans aucun souci financier et entourée d’amis fidèles. Pour se distraire, elle décide de s’occuper du mariage des autres, persuadée d’avoir des talents d’entremetteuse. Elle se consacre à sa nouvelle protégée, la très jolie Harriet Smith, qu’elle destine à Mr Elton, le vicaire de Highbury. Les plans de la jeune fille semblent en bonne voie, mais ses certitudes vacillent lorsque les évènements prennent un tour inattendu: ses propres manœuvres lui vaudront bien des déconvenues.

••••• Mon avis

Afficher l'image d'origine

Coup de cœur

Jane Austen est l’un de mes auteur(e)s préféré(e)s, si ce n’est mon auteure préférée. Suivant la chronologie des parutions des œuvres de Jane Austen, et après avoir lu Mansfield Park, j’ai entamée avec bonheur Emma…

▬ Au début de ce roman, nous faisons la connaissance d’ Emma Woodhouse, 21 ans, vivant avec son père dans la maison familiale de Hartfield. La jeune femme, élevée par Miss Taylor – sa gouvernante qui deviendra sa meilleure amie – à la mort de sa mère, doit faire face à un grand chamboulement dans sa vie et cet évènement va la pousser à jouer les entremetteuses.

▬ Ce roman est riche de part ses personnages, mais également de part les péripéties qui surgissent au fil des pages. De quiproquos en situations cocasses, de peines de cœurs en réception de mariage, il est impossible de s’ennuyer en lisant ce bouquin. Les 500 et quelques pages se lisent avec délice.

Emma… Cette jeune femme est attachante, intelligente, pleine de vie. Mais contrairement aux autres héroïnes de Jane Austen (du moins ces 3 premiers romans) elle n’est pas si “parfaite” et c’est ce qui la rend si attirante. C’est une jeune femme pourrie gâtée, surprotégée, qui peut être insupportable par moment, voir même manipulatrice. Mais ce qui est excellent dans ce roman, c’est l’évolution de cette héroïne qui va gagner en maturé au fil des pages.

▬ Pour ce qui est des autres personnages, il y en a pas mal. A commencer par le père d’Emma: Mr Woodhouse. Hypocondriaque, il ressemble beaucoup à la mère d’Elizabeth Bennet qui craignait toujours pour ses “pauvres nerfs” ^^ Il y a également Miss Taylor qui, comme Mr Woodhouse, n’a d’yeux que pour Emma. Harriet Smith est également éblouie par cette dernière, devenant sa protégée, elle deviendra le jouet préféré d’Emma. Puis il y a Mr Knightley, beau-frère de la sœur de notre héroïne, qui semble immunisé contre le pouvoir envoutant de Miss Woodhouse.

▬ L’intrigue principale de l’histoire tourne autour d’Emma, cependant, il se passe pas mal de choses en aparté. Certains secrets mettent le lecteur au même niveau qu’Emma. Cela ajoute du mystère mais surtout de jolis – et parfois surprenants – dénouements.

▬ Je terminerais par vous parler de l’auteur : la plume de Jane Austen toujours aussi géniale. Malgré quelques redondances dans ses histoires, elle arrive toujours à nous émouvoir, nous émerveiller par des situations, des sentiments… Une grande dame de la littérature quoi!

 

+++++ Ce qui m’a vraiment plu

– Le rythme, j’ai trouvé ce roman assez nerveux. On passe d’une situation cocasse à un moment plutôt touchant pour rebondir sur un quiproquo amusant. On a pas le temps de s’ennuyer.

– L’héroïne qui n’est pas parfaite, cela change et c’est vivifiant. J’ai adoré la détester au début du roman 😉

– Mr Knightley ♥ Lisez ce roman et vous comprendrez!!!!!

– – – – Ce que j’ai moins aimé

– Plongé dans le quotidien de la haute société anglaise du 19ème. Les journées de nos personnages peuvent paraitre bien ennuyeuses par moment (ils ne travaillent dont jamais à cet époque ^^).

– Certains personnages sont également d’une lourdeur sans fin. Les dialogues à rallonge, les monologues devrais-je dire, de quelques protagonistes nous assomment parfois. Mais cela ajoute un certain réalisme à notre lecture.

••••• Pour conclure

J’ai mis quelques temps a apprécier ce livre et surtout cette héroïne que je trouvais légèrement agaçante. Mais sa progression dans le roman m’a fait l’apprécier de plus en plus. Il prends place dans mon classement des œuvres de Jane Austen, juste après le fabuleux Orgueil et Préjugés.

Voici un extrait du roman, un portait sans détours d’Emma, fait par Mr Knightley::

« Emma a été gâtée, parce qu’elle était la plus intelligente de la famille: à 10 ans, elle avait le malheur de répondre à des questions qui embarrassaient sa sœur de 17. Elle a toujours été vive et décidée, et Isabella lente et réservée. Depuis l’âge de 12 ans, Emma a été la maîtresse de la maison et de vous tous. »

Comme tout les romans de Jane Austen, celui-ci a fait l’objet de bon nombre d’adaptations cinématographiques et télévisuelles. Emma l’entremetteuse, sortie en 1996 avec Gwyneth Paltrow. Kate Beckinsale interpréta Emma pour la télévision la même année. Et plus récemment, c’est Romola Garai qui joua le rôle de l’entremetteuse, donc voici le trailer pour la BBC:

••••• A qui plaira ce livre ?

Pour celles et ceux qui aimerait faire un petit tour dans l’Angleterre de la fin du 18ème, ce roman est parfait. On plonge à pieds joints dans cette société très protocolaire, où papillonnages, bavardages et réceptions sont les attractions quotidiennes.

Mais surtout, ce livre est fait pour vous, si vous voulez faire la connaissance d’une héroïne “austenienne” fraiche, pétillante et agaçante à souhait ^^

Nanie

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s